lundi 19 novembre 2012

Métro : quelle position pour l'association ?



Fin août, le préfet a signé la déclaration d'utilité publique de la seconde ligne de métro. A la suite de cette DUP et conformément aux demandes des commissaires enquêteurs, les élus de Rennes Métropole ont alors indiqué vouloir mettre en place un comité de suivi au niveau de la portion aérienne de la ligne de métro.

Une question importante s'est alors posée : quelles sont les actions que l'association doit mener ? Quelle position devons-nous prendre ?


Une démarche de réflexion et de construction

Une réunion d'information / discussion a alors été organisé en juin pour échanger autour du rapport d'enquête d'utilité publique. Quatre solutions ont alors été envisagées :

  1. Continuer à lutter pour obtenir une tranchée couverte, et intenter une action en justice, seule action possible. Le débat s'est alors engagé sur les arguments à mettre en oeuvre dans une telle démarche judiciaire.
  2. Prendre part au comité de suivi de la ligne B, tenter d’accommoder au mieux le projet aérien et de limiter ses nuisances. Cette position revenant à prendre acte du choix du viaduc.
  3. Désengager l'association de quartier Vivre aux Longs Champs de la problématique du métro, et laisser les seuls riverains (associations ou non) en lien avec les décideurs. Cette position risquant de se faire au détriment de l'ensemble du quartier d'une part, et pouvant affaiblir les riverains laissés seuls d'autre part.
  4. Prendre part au comité de suivi, tout en intentant une action en justice. Cette position risquant d'introduire une part de flou dans nos positions et d'incohérence dans nos actions.
Pour mieux comprendre le rôle du comité de suivi, l'association a sollicité durant l'été 2012 deux rencontres avec les élus de Rennes Métropole d'une part, et des responsables techniques du dossier d'autre part.

La décision de l'assemblée générale

Conformément à ses statuts, il a été proposé à l'Assemblée Générale 2012 de l'association de prendre position sur les suites à donner.

L'assemblée générale, après débat, a décidé de participer au Comité de Suivi, sous conditions. 

Ainsi, le Conseil d'Administration a été mandaté pour acter ou non de la participation de l'association au comité.
Cette décision interviendra dès que le fonctionnement définitif du comité de suivi sera présenté à l'association, et que son périmètre sera définitivement fixé.

Le comité de suivi

Nous sommes actuellement dans l'attente d'une date de rencontre avec Rennes Métropole pour avoir plus d'informations sur le Comité de Suivi. Etant donné que les modalités ne sont pas encore publiques, nous ne pouvons les détailler ici.

L'action en justice

L'association Vivre aux Longs Champs a donc décidé de ne pas poursuivre d'action en justice. Cette décision a été motivée par le manque d'arguments valables que nous avons pu identifier.

De son côté, l'association MUSE a indiqué qu'ils allaient engager une action devant le Tribunal Administratif.

Vivre aux Longs Champs leur a proposé de présenter leur position et leurs arguments à l'ensemble des adhérents de notre association, et ceci afin d'éventuellement leur attirer de nouveaux adhérents. L'association MUSE n'a pas donné suite à cette proposition, ne souhaitant pas communiquer d'avantage sur le sujet. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être mis en relation avec leurs représentants, nous ferons suivre les messages.

Nous vous tiendrons prochainement au courant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire