jeudi 24 octobre 2013

Visite de l'Assemblée Nationale

Une cinquantaine de membres de l'association ont visité l'Assemblée Nationale le mercredi 23 octobre 2013, avant de profiter d'un repas à la Questure.

Nous avions la chance d'être accueillis par notre députée, Madame Appéré, qui a pu nous faire découvrir le fonctionnement de cette institution parlementaire.

Les membres de VAL devant l'Assemblée,
accompagnés de Nathalie Appéré

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu d'Olivier et Sylvane qui ont eu la chance d'assister aux questions au Gouvernement



Questions au Gouvernement sur des sujets européens : le mercredi 23 octobre à 15h


Grâce à l'association VAL et à la députée Mme Appéré, 50 habitants du quartier des Longs Champs ont pu visiter l'Assemblée Nationale avec une guide.

L'accès à la séance de questions au Gouvernement n'est possible que pour les personnes munies d'une invitation d'un député dans la limite de 2 places.

Sur le trajet vers Paris, le président et le vice-président de VAL procèdent au tirage au sort des 2 places pour observer la séance de 15h à 16h du mercredi 23 octobre 2013, sur des sujets européens.

Après avoir déambulé dans les nombreux couloirs de l'Assemblée Nationale, les 2 chanceux se dirigent vers le vestiaire, passage obligé à 14h45, avec pièce d'identité et invitation en main, sans appareil photo ni téléphone portable, puis contrôle sous le portique et enfin les recommandations strictes comme aucun bruit, aucune exclamation. Nous rentrons tout en haut de l'Assemblée Nationale avec une vue sur tous les participants. Pour information, la lumière et l'éclairage sont toujours identiques de jour comme de nuit.

A 15h le président de l'Assemblée nationale, M. Claude Bartolone, fait son entrée dans l'hémicycle, seul moment solennel et silencieux. L'Assemblée Nationale est un lieu relativement petit, les députés sont serrés sur les rangs.

Les questions sont chronométrées à 2 minutes ainsi que les réponses, le président de l'Assemblée Nationale tape avec sa règle sur le micro, 5 secondes avant la fin de chaque intervention.

Quatre secrétaires de séance se relaient toutes les 10 minutes, ils écrivent sans regarder leur feuille, notent les exclamations et agissements des différents députés ; puis ils vont saisir en informatique.

Huit huissiers portent courriers et messages dans les travées.

A 15h03 première question sur l’Espace Schengen, M. Manuel Valls, ministre de l’Intérieur répond dans un premier chahut "de collégien" des rangs de l'opposition.

A la question suivante sur Espionnage Américain, réponse de M. Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, sous des exclamations sur les bancs de l'opposition.

Sur les 3 questions suivantes : Elargissement de l’Union Européenne, Dimension sociale de l’union économique et monétaire, Chypre, réponses de M. Thierry Repentin, ministre délégué chargé des affaires européennes sous des nouvelles exclamations de l'opposition.

Ensuite aux questions Economie Numérique, réponse de Mme Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, sous des applaudissements sur quelques bancs.

Sur la question de la Politique Européenne de la Pêche, réponse de M. Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des transports, de la mer et de la pêche. Applaudissements sur quelques bancs.

Pendant toute cette séance d'une heure, des joutes oratoires régulières, une ambiance parfois de récréation et de rires dans l'Assemblée Nationale, cependant un travail très technique est fait en amont. Les députés sont équipés de téléphone, tablette, dossiers papier, leurs déplacements sont très fréquents. Suspension de séance à 16h10.

C'est une expérience à vivre. Il est possible de s'inscrire individuellement, pour cela il suffit de le prévoir plusieurs semaines à l'avance et de téléphoner au service communication de l'Assemblée Nationale.

Sylvane et Olivier V.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire