samedi 17 mai 2014

Les Jardiniers des Longs Champs

Le printemps est bien arrivé, métamorphosant ainsi notre quartier en un vrai "jardin cham-pêtre". Et cela grâce au travail permanent d’une armée de l’ombre : les valeureux jardiniers de la ville !

Rencontres par un après-midi ensoleillé.

Julien ROUX, responsable à la Direction des jardins rappelle les catégories d’es-paces verts rennais : les parcs historiques (le Thabor…), les espaces-nature ( les Gayeulles), les jardins familiaux, les jar-dins d’habitants ( le Trégain…), les jardins-champêtres (le quartier des Longs Champs).

Ainsi pour notre quartier, l’aménagement des espaces verts doit respecter visuelle-ment une base « campagne » avec le main-tien d’arbres locaux : noisetiers, aulnes, sureaux….



Le quartier des Longs Champs vu du ciel (cliquez pour agrandir)

Vingt cinq hectares (dont 4 pour les étangs) à entretenir par Thierry et son équipe de 6 personnes dont une « femme-jardinier » !

Ramassage des feuilles, taille d’arbustes, gravillonnage des allées, entretien du mo-bilier d’extérieur, débroussaillage de la végétation des étangs durant l’automne et l’hiver.
Taille de haies vives et tonte des pelouses au printemps et durant tout l’été.

Bien entendu, n'oublions pas le sacré coup de main de l'équipe dans la prépara-tion du jardin partagé du quartier ainsi que le travail préparatoire des espaces et voie-ries pour la braderie annuelle !

Des agents très discrets et qui apprécient notre quartier et ses habitants ouverts à la conversation et dans l’ensemble respectueux de notre environnement de proximité.

Et qu’en est-il de ce fameux cheval pour les Longs Champs?

Il existe réellement ; le dénommé Touzic, exerce actuellement au parc des Gayeulles où certains espaces à entretenir sont peu accessibles pour les engins mécaniques et au risque d’endommager certains sols.

Isabelle
Isabelle, conductrice en titre de la "grosse tondeuse", interrogée sur cette opportunité, a gaiement évalué les avantages et les in-convénients : si Touzic ferait moins de bruit et ne prendrait pas de congé, il ne s'arrêterait pas pour autant pour discuter avec les habitants. Isabelle préfère en tout cas chevaucher son cheval à moteur pour entretenir les pelouses du quartier.

Un grand bravo à nos jardiniers : Thierry, Jean Pierre, Joël, Isabelle, Cyrille, Vincent et Fernand.
Et un grand merci à Julien de nous avoir permis ces rencontres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire