lundi 5 mai 2014

Pierre Vaucelle

Les ânesses Jasmine et Nanou sont bien tristes. Elles viennent de perdre leur cocher. Et nous aussi, en voyant partir un ami.

Nous ne reverrons plus la petite carriole qui sillonnait inlassablement et paisiblement les allées entourant la grande pelouse lors de notre braderie.

Pierre Vaucelle, emporté par la « camarde à la vilaine figure », m'avait assuré, seulement quelques jours avant de s'éteindre, qu'il espérait retrouver toute son énergie pour être des nôtres le 25 mai.
La maladie en a décidé autrement.

Présent à l'hommage qui lui a été rendu le 19 mars dernier, j'ai fait part à son épouse et à ses proches, en mon nom et au nom de notre Association, de notre tristesse et de toute notre sympathie.

Gérard P.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire